Title

RotK_1_of_3RotK_2_of_3RotK_3_of_3


Oui. Je sais.

Je ne suis qu'une grosse fan hystérique.

Mais comprenez bien ceci : Le Seigneur des Anneaux, c'est un peu toute mon existence (je fête mes dix ans de fan-itude cette année, quand même, c'est pas rien). Dites-vous bien qu'entre la sortie du deuxième et du troisième volet de la trilogie, j'ai attendu pendant un an, une année entière à crever d'impatience comme jamais auparavant, à acheter tous les magazines, à guetter toutes les infos, à collecter toutes les photos inédites. Et puis un beau jour, le 17 décembre 2003 (oui, je m'en rappelle), me voilà à la première nationale du dernier film. La fin. La fin de tout, la fin d'une année d'attente et d'expectatives...

Je n'ai pas pleuré à cause de la fin du film lui-même (encore que...) mais plutôt parce que ça signifiait la fin de tout ça, une fin définitive sans aucun espoir de suite. C'était super triste ! Je précise que la scène choisie est un peu aléatoire, parce que j'ai pleuré comme une dingue pendant toute la dernière heure du film (et aussi un peu au début, d'ailleurs).

Je sais que celles et ceux qui ont déjà été fans de quelque chose, vraiment fans, comprendront. Les autres me prendront pour une folle, mais c'est pas grave. =)